Question/Réponse : Ma fille me sollicite énormément pour ses devoirs et elle a des difficultés à travailler seule ; comment l’aider à gagner en autonomie ?

Ma fille me sollicite énormément pour ses devoirs et elle a des difficultés à travailler seule ; comment l’aider à gagner en autonomie ?

Certains ados (et c’est vrai aussi pour les adultes !) préfèrent être entourés que de passer du temps seuls, y compris pour étudier. C’est sans doute le cas de votre fille ! Elle apprécie votre présence lorsqu’elle travaille et vous sollicite souvent : cela signifie qu’elle a besoin de votre soutien et de votre présence dans ses études. Plus qu’un manque d’autonomie, cela reflète probablement l’importance qu’elle accorde au contact humain.

devoirs-ado

Vous pouvez aborder ce sujet avec elle pour comprendre ce dont elle a vraiment besoin : est-ce qu’elle a réellement besoin de votre aide ou est-ce uniquement votre présence qui est importante ? Vous pouvez par exemple lui proposer de travailler dans la même pièce que vous, le simple fait d’être près de vous sera peut-être suffisant. Vous pouvez également l’inviter à travailler avec des amis, elle appréciera sûrement de pouvoir partager des moments de travail avec ses camarades de classe !

Cela peut aussi être un manque de confiance en elle ou un réel besoin d’accompagnement sur une matière scolaire par exemple, et c’est encore autre chose…

Question/Réponse : Impossible de communiquer avec mon fils le matin : il est bougon, muet et refuse toute discussion. Comment initier le dialogue sans le brusquer ?

Impossible de communiquer avec mon fils le matin : il est bougon, muet et refuse toute discussion. Comment initier le dialogue sans le brusquer ?

Certaines personnes (enfant, ado ou adulte !) ont besoin d’un certain temps après le réveil avant d’entrer en contact avec l’autre. De manière générale, de prendre leur temps et d’aller à leur rythme ! C’est important de respecter ce besoin et de mettre les choses au clair entre vous : “Je suis d’accord pour te laisser le temps de commencer ta journée en douceur le matin”. Peut-être aussi simplement définir une durée incompressible (1 heure ?) avant laquelle le dialogue doit s’en tenir au strict minimum.

adolescent-reveil-difficile

Si le reste de la journée, vous n’avez pas de souci pour établir le dialogue, cette solution réglera sans doute le problème ! Sinon, c’est une autre histoire…

Question/Réponse : pour son orientation, ma fille hésite entre médecin et styliste, comment l’aider ?

Pour son orientation, ma fille hésite entre médecin et styliste, comment l’aider ?

Pour moi, un métier doit correspondre à ce que l’on aime et à ses motivations profondes. La première chose que vous pouvez faire, c’est donc lui poser la question : “Pourquoi médecin ? Pourquoi styliste ? Qu’est-ce que tu apprécies dans ces métiers ?”

Car il y a 100 façons d’être médecin et presque autant d’être styliste ! L’important est de retrouver le point commun qui l’attire dans ces métiers.

Group of Hands Holding Tablets with People's Faces

À partir de là, quand vous avez trouvé ses motivations profondes, il est plus facile de l’aider : ces motivations correspondent aux ingrédients qui lui permettent de s’orienter et de prendre les bonnes décisions en se posant les bonnes questions.

Elle peut alors se poser la question : quel est le métier qui me permet d’être au plus proche de mes motivations profondes ?

Question/Réponse : comment redonner confiance à votre enfant après de mauvais résultats ?

Mon enfant se dévalorise parce qu’il obtient de mauvais résultats. Comment lui faire comprendre qu’il n’est pas « idiot » pour autant ?

Dans ce cas, le risque pour l’enfant est de tomber dans un cercle vicieux : il a de mauvais résultats, il stresse, il y arrive encore moins et les résultats continuent de baisser…

Le rôle du parent est de valoriser son enfant ! Vous pouvez l’aider à repartir dans un circuit vertueux en valorisant tous les aspects positifs et chaque petit résultat obtenu. Insistez sur les choses qui marchent bien, félicitez-le et valorisez-le : sur ses activités extra-scolaires par exemple ou encore les efforts qu’il fait à la maison. Cela permet également de relativiser : il n’y a pas que l’école dans la vie, et ses résultats ne sont pas le reflet de sa valeur, il a de multiples autres facettes !encourager enfant

En l’aidant à prendre conscience de tout ce qu’il fait de bien, vous lui permettez de prendre confiance en lui et de repartir dans une dynamique positive.

Question/Réponse : comment motiver votre enfant à se mettre au travail ?

Mon enfant n’est pas intéressé par les matières qui lui sont enseignées au lycée… comment, malgré tout, le motiver à travailler et à obtenir des résultats convenables ?

Tout d’abord, l’important est de comprendre ce qui le motive et ce qui l’intéresse. Tout le monde ne fonctionne pas pareil : certains aiment comprendre le fond des choses, d’autres travailler en groupe, d’autres encore ont du mal à rester immobiles à un bureau… Une fois que les enfants savent ce qui les motive, vous pouvez les aider à injecter ces motivations dans le  travail scolaire : travailler avec des amis, apprendre en marchant, regarder un documentaire approfondi sur un sujet, ré-arranger l’espace de travail, etc.motivation3-cls1

Ensuite, c’est de faire comprendre à votre enfant que l’école est un moyen, et pas une finalité ! C’est plus facile de travailler à l’école quand on sait pourquoi on le fait : pour entrer dans cette université qui me plaît, pour pouvoir faire le métier de mes rêves, etc.

Retrouvez tous les articles question/réponse ICI !

Je vous invite à me poser des questions dans les commentaires ou via le formulaire contact, et j’y répondrai sur le blog !