Question/Réponse : comment motiver votre enfant à se mettre au travail ?

Mon enfant n’est pas intéressé par les matières qui lui sont enseignées au lycée… comment, malgré tout, le motiver à travailler et à obtenir des résultats convenables ?

Tout d’abord, l’important est de comprendre ce qui le motive et ce qui l’intéresse. Tout le monde ne fonctionne pas pareil : certains aiment comprendre le fond des choses, d’autres travailler en groupe, d’autres encore ont du mal à rester immobiles à un bureau… Une fois que les enfants savent ce qui les motive, vous pouvez les aider à injecter ces motivations dans le  travail scolaire : travailler avec des amis, apprendre en marchant, regarder un documentaire approfondi sur un sujet, ré-arranger l’espace de travail, etc.motivation3-cls1

Ensuite, c’est de faire comprendre à votre enfant que l’école est un moyen, et pas une finalité ! C’est plus facile de travailler à l’école quand on sait pourquoi on le fait : pour entrer dans cette université qui me plaît, pour pouvoir faire le métier de mes rêves, etc.

Retrouvez tous les articles question/réponse ICI !

Je vous invite à me poser des questions dans les commentaires ou via le formulaire contact, et j’y répondrai sur le blog !

Question/Réponse : filière technologique ou filière générale ?

Bonjour à tous,

J’inaugure aujourd’hui un nouveau format d’article que je vous proposerai régulièrement (en plus des autres articles « classiques » du blog) : le format question/réponse.

Je vous invite à me poser des questions dans les commentaires ou via le formulaire contact, et j’y répondrai sur le blog !

quesiton reponse

Pour ce premier article « question/réponse », parlons d’orientation !

Mon enfant souhaite s’orienter, après le brevet des collèges, vers une filière technologique. Je préférerais pour ma part qu’il se dirige vers une filière générale, pour qu’il « mette toutes les chances de son côté ». Ai-je raison ?

Parfois, s’orienter vers une filière technologique permet de se réconcilier avec l’école, d’aller vers des activités plus concrètes et pratiques que théoriques. Cela peut aider votre enfant à retrouver un sens à l’école et le motiver à travailler et à s’impliquer. D’ailleurs, cela ne signifie pas qu’il s’arrêtera là ! Aujourd’hui, il existe de plus en plus de passerelles qui permettent de faire la transition entre les filières technologiques et des formations traditionnellement réservées aux filières générales. Voyez plutôt cela comme un moyen, et pas une finalité !

orientation

D’autre part, ce qu’il est important de savoir, c’est pourquoi il souhaite s’orienter vers une filière technologique ? Est ce que c’est parce qu’il a peur de ne pas réussir ailleurs ? Est-ce que c’est parce qu’il en a marre de l’école ? Ou est-ce vraiment ce qu’il souhaite faire ? En fonction de la réponse, vous serez à même de l’accompagner au mieux dans sa démarche.

Comment réagir face à une mauvaise note ?

“Maman, j’ai eu un 7/20 à mon dernier contrôle de maths…”
On a tous été confrontés à cet événement… *musique dramatique*… la mauvaise note !

mauvaise note

Souvent, il y a comme un principe de vases communicants entre les parents et les enfants : si les parents stressent, les enfants sont sereins, et inversement.

Ainsi, la première chose à faire si votre enfant rentre avec une mauvaise note, c’est comprendre l’état dans lequel il se trouve, comment il appréhende lui-même cette note. Parfois, cela peut être différent de votre façon de l’appréhender.
Par exemple, il peut avoir eu 11/20 et être extrêmement déçu (il pensait avoir mieux réussi que ça, il avait beaucoup travaillé, la moyenne de la classe est plus haute, etc.) ou au contraire très satisfait (le devoir était très difficile, la majorité de la classe a eu des notes en dessous de 10, etc.).
Ainsi, votre enfant peut réagir de plusieurs manières :

1) Il s’en fiche

S’il ne montre aucun intérêt ni aucune réaction face à cette mauvaise note, il y a peut-être une question de motivation.
Il a sans doute des difficultés à comprendre l’intérêt d’avoir des bonnes notes à l’école parce qu’il ne sait pas dans quel but il travaille.

motivation_apprendre_ado

Dans ce cas, vous pouvez l’aider à prendre conscience de ce qui le motive. Posez-lui des questions et essayez de définir avec lui ses motivations profondes.
Ainsi, il pourra comprendre pourquoi il doit travailler : c’est un moyen pour atteindre ses objectifs.

2) Il est catastrophé

Parfois, les enfants sont déjà catastrophés par leur note… il n’est pas forcément judicieux d’en rajouter une couche ! Votre seule écoute active (en silence !) va lui permettre de parler de la situation avec ses mots.

catastrophe

D’abord, il faut accepter ce qu’il s’est passé : ça arrive à tout le monde. Ainsi, il peut se calmer et vous pouvez aborder sereinement la suite.

Quand il est revenu au calme, vous pouvez lui poser des questions ouvertes pour comprendre ce qu’il s’est passé : il a été stressé pendant le contrôle et il a perdu ses moyens, il n’avait pas assez travaillé, il avait appris sans comprendre et ça n’a pas suffit, etc.

Une fois que vous avez identifié l’origine du problème, vous pouvez l’accompagner pour que cela ne se reproduise pas.

À la fin, vous pouvez lui demander un retour sur ce qu’il retient de cette expérience, et sur l’apprentissage qui en ressort.

women said, woman listening to gossip
Encore une fois, l’important ici, c’est l’écoute active et bienveillante que vous lui offrez. L’essentiel étant de maintenir la communication.

Enjoy 🙂