Aidez vos enfants à ne plus stresser avant un contrôle

Récemment, au cours d’un séjour CeQueJeVeuxFairePlusTard, nous faisions un apport théorique sur le stress et l’une des participante, à la fin, dit : “Je me suis rendu compte que quand j’avais un contrôle, je n’allais pas mourir”.

Cette phrase m’a marquée ! En effet, le stress intervient d’abord pour nous sauver la vie…

stress-bac-604x339

Le stress : comment l’expliquer ?

Évidemment, c’est un raccourci, mais le sens est là ! En effet, le stress est une réaction automatique qui se rapproche de l’instinct de survie : il intervient pour nous sauver la vie en situation de danger imminent.
Un exemple : vous traversez la route et une voiture arrive droit sur vous…
Votre réaction instinctive : vous vous figez pour ne pas vous faire renverser.
Vous n’avez pas contrôlé votre réaction : tout s’est fait en une fraction de seconde, c’est votre corps qui, instinctivement, a provoqué une réaction de survie.

Reprenons notre situation de départ : avant un contrôle, il est sûrement déjà arrivé à vos enfants de ressentir du stress. Il se manifeste sous une multitude de formes en fonction de la situation et de la personnalité de chacun : troubles du sommeil, agressivité, accélération du rythme cardiaque, tensions musculaires, transpiration, souffle court, etc. Toutes ces manifestations physiques sont les témoins d’une mise en marche du corps pour faire face à une situation dangereuse. Or, on le sait, un contrôle est loin d’être une situation dangereuse, et le stress n’est pas une réponse efficace ou adaptée.

sire_3004825_1.jpg47

Comment éliminer le stress ?

L’idée, pour diminuer leur stress, est d’aider vos enfants à prendre du recul sur la situation et à les faire relativiser. Ainsi, vous les aidez à gagner en sérénité et à aborder les situations “stressantes” avec plus d’aplomb et de confiance.
Il existe une multitude d’exercices pour calmer les états de stress. Je vous propose aujourd’hui un exercice qui travaille sur la “Pyramide moyens/exigences”, que vous pouvez utiliser avec vos enfants avant un contrôle par exemple.

zen-student

1ère étape : demandez à votre enfant quelles sont ses exigences par rapport à la situation.
Par exemple : avoir 15/20, que le sujet tombe sur tel chapitre, réussir à tout finir, être détendu, ne pas oublier ma leçon, éviter les fautes d’inattention, etc.

2ème étape : demandez à votre enfant quels sont les moyens dont il dispose pour répondre à ses exigences.
Par exemple : réviser en avance, refaire des exercices, être attentif en cours, etc.

3ème étape : aidez-le à réduire ses exigences au maximum – et à les cantonner à ce qu’il peut “contrôler” (par exemple, il ne peut pas choisir lui-même le sujet du contrôle…)

4ème étape : avec lui, essayez d’augmenter au maximum le nombre de moyens à disposition, même s’ils sont farfelus ou pas directement liés au sujet.
Par exemple : prendre un bon petit déjeuner, faire du sport la veille, réciter ma leçon en chantant, expliquer un exercice à son petit frère de 2 ans, etc.

Ainsi, vous lui permettez de prendre du recul par rapport à la situation et de pouvoir agir sur ce qui lui arrive : il peut, lui-même, mettre des moyens concrets et réalisables au service de ses exigences !

Et n’oubliez pas : pour vous comme pour lui, un contrôle n’est pas un danger !

Enjoy :)